GBGH téléphone 705-526-1300
GBGH News

L’HGBG réduit certaines interventions et chirurgies électives et non-urgentes




Le 10 avril 2021 – L’Hôpital général de la baie Georgienne (HGBG) réduira le nombre de chirurgies et d’interventions électives et non-urgentes suivant les directives du gouvernement de l’Ontario, en vigueur lundi le 12 avril 2021. Cette directive est en réponse à la capacité des soins intensifs et aux préoccupations concernant les ressources humaines du domaine de la santé dans certaines régions de la province. À mesure que le système hospitalier traiteront d’un volume élevé de patients gravement malades ayant un test de dépistage positif à la COVID-19, les mesures sont mises en place pour conserver la capacité dans tous les hôpitaux auxquels on pourrait faire appel pour accueillir des patients de l’extérieur de leurs régions.

L’HGBG et les médecins travaillent en collaboration pour déterminer des interventions et chirurgies qui iront de l’avant au cours des prochaines semaines. Les chirurgies et interventions urgentes et émergentes continueront à être exécutées.

Si une intervention ou chirurgie est remise à plus tard, l’hôpital communiquera avec le patient ou le cabinet de son médecin. Si le patient n’a reçu aucune communication au sujet d’un délai, l’intervention aura lieu tel que prévu.

« Nous comprenons que reporter à plus tard les interventions et chirurgies peut susciter la frustration des patients et des familles et leur causer du stress, mais il est essentiel de conserver la capacité au sein du système hospitalier, » a dit Gail Hunt, présidente-directrice générale, HGBG. « Les hôpitaux d’un bout à l’autre de la province doivent faire leur part pour se préparer pour les pires scénarios et appuyer les établissements aux prises avec les répercussions liées à la capacité dans les soins intensifs. Les mesures sont prises pour aider à équilibrer la charge dans l’ensemble du système pendant les périodes d’appoint en soins intensifs. »

L’HGBG dispose de huit lits de soins intensifs et continue à réserver une portion de ces lits au cas où ils seraient requis pour les patients de l’extérieur de Simcoe Nord.

La province compte environ 2 000 lits de soins intensifs – dont 1 200 à 1 400 typiquement occupés par les patients qui ne souffrent pas de la COVID-19. En date du 9 avril, l’Ontario comptait près de 550 patients ayant la COVID-19 dans les lits de soins intensifs en province. Le nombre de lits requis pour soigner les patients gravement malades avec la COVID-19 devrait augmenter au cours des prochaines semaines à plus de 900, entraînant une crise de capacité dans les soins intensifs.

 

Renseignements :

Jennifer Moore

Agente des communications, HGBG

705 526-1300 poste 5177

moorejen@gbgh.on.ca