GBGH téléphone 705-526-1300

L’HGBG célèbre les efforts d’abandon du tabac et adopte un nouveau modèle pour aider les patients à cesser de fumer


L’HGBG célèbre les efforts d’abandon du tabac et adopte un nouveau modèle pour aider les patients à cesser de fumer

Les membres du Groupe de travail pour l’abandon du tabac de l’Hôpital général de la baie Georgienne (HGBG) et le Bureau de santé du district de Simcoe Muskoka (SMDHU) se rassemblent à l’HGBG pour célébrer les efforts de l’hôpital de réduire l’usage du tabac sur la propriété. De gauche à droite : Ray Nason, co-président, conseil consultatif des patients et des familles (CCPF), HGBG; Cindy Baker-Barill, gestionnaire de programme, Cental East Tobacco Control Area Network and Tobacco-Free Living; Glen Allen, gestionnaire, installations et sécurité, HGBG; Stephanie Patenaude, superviseure, services environnementaux, HGBG; Judy Schell, gestionnaire, santé et sécurité au travail, HGBG; Martin Kuhn, superviseur, exécution de la loi sur le tabac, SMDHU; Jacquie Belcourt, gestionnaire, pharmacie, HGBG; Paul Clute, agent d’exécution de la loi sur le tabac, SMDHU; Gail Hunt, présidente-directrice générale, HGBG; Bill Whittaker, vice-président, ressources humaines, HGBG; Dr Charles Gardner, médecin hygiéniste, SMDHU; Ted Lane, agent d’exécution de la loi sur le tabac, SMDHU; Marg Thomson, CCPF, HGBG; Destinee Shepherd, infirmière de la santé publique, SMDHU.

Le 10 janvier 2019 – L’Hôpital général de la baie Georgienne (HGBG) et le Bureau de santé du district de Simcoe Muskoka (SMDHU) se sont réunis pour célébrer les progrès réalisés l’an dernier alors que l’hôpital visait à réduire l’usage du tabac sur les terrains. Dès le 1er janvier 2018, il est interdit de fumer ou de vapoter dans tous les hôpitaux de l’Ontario conformément à Loi favorisant un Ontario sans fumée.

« Nous savons que tous les hôpitaux de la province sont censés être sans tabac ou cigarette électronique, » a dit Martin Kuhn, superviseur de l’exécution de la loi sur le tabac, SMDHU. « Il s’agit d’un défi continu à relever pour les hôpitaux qui doivent s’occuper de beaucoup d’autres priorités, mais l’équipe de l’HGBG a fait preuve d’un engagement total à atteindre l’objectif d’être entièrement exempt de fumée – du personnel cadre au personnel de sécurité de première – et ils réalisent des progrès impressionnants. »

Les efforts de l’HGBG en matière de réduction de l’usage du tabac comprennent des affiches bilingues érigées partout sur la propriété. Quoique l’hôpital ne soit pas autorisé à émettre des contraventions, l’équipe de sécurité peut maintenant remettre des avertissements aux personnes qui fument sur les terrains. La conception des avertissements s’est faite en consultation avec le SMDHU et sont uniques en leur genre (c.-à-d. distribués par le personnel de sécurité) parmi les hôpitaux de Simcoe et Muskoka. L’équipe a remis 26 avertissements depuis la date de lancement le 15 novembre dernier.

Les agents d’exécution de la loi sur le tabac sont autorisés à émettre des contraventions et ont multiplié la fréquence des visites à l’hôpital.

« Depuis un an, le groupe de travail pour l’abandon du tabac de l’HGBG oeuvre en partenariat avec le bureau de santé pour concerter les efforts de réduction du tabagisme à l’hôpital, » a dit Judy Schell, gestionnaire, santé et sécurité au travail (SST), HGBG. « Nous avons pour but de nous conformer à 100 % aux mesures sans fumée, mais comprenons qu’il s’agit d’une dépendance. L’une des façons dont nous pouvons venir en aide à nos patients consiste à leur offrir du soutien à la cessation pendant qu’ils sont hospitalisés. Afin d’améliorer l’identification des fumeurs et d’augmenter l’offre de thérapie de substitution de la nicotine, l’HGBG est fier d’annoncer la mise en oeuvre du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac. »

Le Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac est un processus factuel validé pour aider à lutter contre le tabagisme dans les établissements de santé. Le Modèle d’Ottawa, élaboré par l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, permet d’accroître la fréquence à laquelle les prestataires de soins offrent des conseils et de l’aide aux fumeurs pour cesser de fumer, d’accroître le taux d’abstinence tabagique à long terme, de réduire le recours au système de santé, et de réduire le risque de décès prématuré.

Les prochaines étapes de la mise en oeuvre du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac prévoient l’examen du programme actuel de l’HGBG en matière de thérapie de substitution de la
nicotine et la formation du personnel pour aider les patients au moyen du modèle.

-30-

Communication :
Jennifer Moore
Agente des communications, HGBG
705 526-1300 poste 5177
moorejen@gbgh.on.ca

À propos de l’HGBG :
L’Hôpital général de la baie Georgienne (HGBG) est un établissement hospitalier de 105 lits situé à Midland, Ontario. L’hôpital offre des soins intensifs, d’urgence et complexes continus aux patients externes et hospitalisés ainsi que l’imagerie, la dialyse et les services obstétriques et de réadaptation. L’HGBG dessert les régions de Midland, Penetanguishene, l’île aux Chrétiens ainsi que les cantons de Tay, Tiny, Springwater et Georgian Bay.